LE
LOGOSCOPE

Appareil scientifique imaginaire pour scruter le langage

RESIDENCE GUILLAUME PERRET
Arts visuels, Arts sonores, Arts du Logos, Arts de la scène - Le 01 novembre 2009


Epic épopée au Logoscope

De 2009 à 2010, le musicien français Guillaume Perret a été accueilli plusieurs fois en résidence au Logoscope, à Monaco, avec le projet d’approfondir son univers musical. En parallèle, il a collaboré avec l’artiste à média multiples Agnès Roux, sur une création vidéographique réalisée avec le concours de la Société de Gestion des Auteurs, SO.GE.DA – Monaco. Il a aussi collaboré avec Micha Vanony sur des compositions et des principes de travail en live et avec Mimoza Koïke pour sa création chorégraphique intitulée "Rossignols", dans le cadre des Imprévus des Ballets de Monte-Carlo.

Guillaume Perret & the Electric Epic

Le premier album de Guillaume Perret & the Electric Epic, Brutalum Voluptuous, mêle thèmes ambitieux, improvisations endiablées et rythmes hypnotiques, convoque ainsi l’imaginaire. Vague d’improvisation, énergie funk, séduction tribale ou mélodique, l’écriture musicale du saxophoniste porte en elle la confiance de l’instinct. Curieux de multiples univers musicaux - métal, électro funk, contrepoint baroque, ou « tourneries » africaines, etc., - Guillaume Perret compose une musique hybride, troublante, envoûtante, bien souvent évocatrice d’images, d’impressions et / ou de sensations.

Au coeur de son premier album dans cette configuration de groupe - il a réuni à ses côtés Philippe Bussonnet (Magma, One Shot), Yoann Serra (NHX, Laurent de Wilde, ONJ Yvinec) et Jim Grandcamp (Le Lann/Top) ainsi que Sir Alice et Mederic Collignon en guests - Guillaume Perret fédère un groupe qui assume l’héritage de la pop progressive des années 70 et revendique une liberté de création toute contemporaine.

Emmanuelle De Baecke

On the road
 d'Agnès Roux - Costumes : Leslie Bourgeois Assistante vidéo : Julia Otto Photographie de plateau: Tony Barthélémy, musique : Guillaume Perret.

"Ma rencontre avec Guillaume Permet nous a permis de confronter et de dynamiser nos univers artistiques en opérant des glissements entre les arts visuels et les arts sonores. C’est une forme de collaboration à l’image de ce que le Logoscope (Centre de recherche artistique à média multiples dédié à la création et à l’expérimentation des pratiques artistiques dites actuelles, NDLR) aime initier autour de quatre plates-formes - Le Plateau, Le Studio, Le Laboratoire et Les Éditions - qui fonctionnent à la fois de façon autonome et par croisements. L’élaboration de ce projet a nécessité l’organisation d’une équipe de travail grâce à laquelle nous avons pu mettre en synergie des savoirs et des sensibilités artistiques différentes. Ce qui me touche dans la musique de Guillaume Perret c’est la part sauvage et l’évocation du voyage, avec ces tonalités venues d’ailleurs. Et puis il s’inspire beaucoup des récits antiques pour composer (…). J’ai eu envie d’emblée de ré-expérimenter notre relation à la nature et à l’aventure en revisitant l’univers du péplum des années 50. A partir du synopsis que nous avions conçu ensemble, j’ai composé les images mettant en scène Guillaume Perret et Sir Alice (chanteuse invitée sur son album). Pour retracer l’épopée du personnage principal qui va à la rencontre d’épreuves et aussi d’une figure féminine aux multiples visages - à la fois la sorcière, déesse, vierge - incarnée par Sir Alice, j’ai préféré avoir recours au réalisme de la fabrication plutôt qu’aux effets spéciaux numériques." 


Artistes liés

Agnès ROUX
/ Artiste à media multiples
Mimoza KOIKE
/ Dancer choregrapher

Partagez cet article