LE
LOGOSCOPE

Appareil scientifique imaginaire pour scruter le langage

Résidence MK 3 - ANDRIN/FLEURY
Arts visuels - Le 21 décembre 2019

Du 23 au 28 décembre 2019, les céramistes Caroline Andrin et Etienne Fleury seront pour la troisième fois en résidence de recherche et création dans le cadre du Programme MOINES KAOLIN.


Le programme de recherche MOINES KAOLIN, mené par Agnès Roux, artiste et fondatrice du Logoscope à Monaco, associe la réflexion méthodique historiographique à l’inspiration littéraire et créative actuelle à partir de l’histoire des productions céramiques de Monaco (de 1860 à nos jours). Il met aussi en avant la curiosité savante et appliquée des Princes de Monaco qui ont su mettre en place un contexte favorable à l’art d’inventer en Principauté.

Lors des deux résidences précédentes, Caroline Andrin et Etienne Fleury ont pu rencontrer des chercheurs et scientifiques, visiter leurs laboratoires et leurs réserves muséales (Musée d’anthropologie préhistorique de Monaco, Musée océanographique de Monaco, Centre scientifique de Monaco). Ces rencontres riches autant sur le plan humain, scientifique et territorial, leurs ont permis de créer un dispositif propice au développement d’une réflexion et d’un travail commun.

Leur travail se réfère initialement à la production de la première poterie artistique monégasque qui a été active de 1871 à 1893, marquée par le style Palissy et le début d’un tourisme moderne et aisé ainsi qu’à l’évocation de l’emprise de l’architecture sur le littoral mais surtout l’impact de l’activité humaine sur le climat et la biodiversité à une époque dite anthropocène.

Cette recherche porte également un regard sur la production des manufactures de la deuxième moitié du XXème siècle, où la céramique monégasque, tout comme celle de Vallauris, a connu un essor économique par des productions à caractère touristique.



 




Artistes liés

Caroline ANDRIN
/ Céramiste
Etienne FLEURY
/ Céramiste
MOINES KAOLIN
/ Recherche et création céramique et patrimonial

Partagez cet article